Médicaments et départs à l’étranger : comment ça se passe ?

Normalement, quand vous allez en pharmacie, votre traitement vous est délivré pour une durée de 1 mois. Mais il arrive de se déplacer à l’étranger pour une durée plus longue. C’est pourquoi l’assurance maladie a mis en place un système qui vous permet d’avoir vos médicaments avec vous pour une durée allant jusqu’à 6 mois. Chez Captain Pharma, nous pouvons vous préparer et vous livrer vos médicaments pour un départ à l’étranger.

Médicaments pour un départ à l’étranger entre 1 et 3 mois

Si vous partez entre 1 et 3 mois à l’étranger, le dispositif est très simple. Il faut tout d’abord le mentionner à votre médecin. Il indiquera sur l’ordonnance la mention suivante : »départ à l’étranger – accord délivrance pour… ». Avec cette mention sur l’ordonnance, votre pharmacien pourra vous délivrer immédiatement la quantité de médicaments nécessaires à votre séjour. Il vous fera simplement compléter une attestation sur l’honneur.

Cette procédure simplifiée n’est valable que pour un départ de moins de 3 mois.

départ étranger médicaments

Médicaments pour un départ à l’étranger entre 3 et 6 mois

Vous partez plus de 3 mois ? Le dispositif est également assez simple, mais il faut que vous vous y preniez au moins 2 semaines avant votre départ. Votre médecin doit là aussi apposer sur l’ordonnance la mention « départ à l’étranger – accord délivrance pour… ». Mais votre pharmacien devra d’abord soumettre votre dossier à votre CPAM et avoir son accord avant de vous délivrer les médicaments. Et le délai pour cet accord est fixé à quinze jours. Vous devez donc prévoir 15 jours avant votre départ d’aller voir votre pharmacien  avec votre ordonnance.

Quelles exclusions ?

Ce dispositif a été mis en place pour simplifier la vie des patients. Avant qu’il soit en place, le patient devait lui-même demander à la CPAM une autorisation préalable pour avoir droit à une délivrance de plus de 1 mois. Néanmoins, certains médicaments sont exclus du dispositif :

– Les nouveaux antiviraux de l’hépatite C
– les médicaments dont la durée maximale de prescription est fixée par le CSP tels que
les anxiolytiques (12 semaines), les hypnotiques (1 mois) ou les stupéfiants (14 ou 28 jours),
– les médicaments d’exception dont la prise en charge est soumise à une information
du contrôle médical,
– les médicaments nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement et dont
la prescription est subordonnée à la réalisation d’examens périodiques,
– les médicaments à visée préventive ou la constitution de trousse d’urgence,
ou sur le territoire métropolitain

Tous les médicaments que vous prenez régulièrement ne sont pas forcément disponibles dans les pays étrangers.

2019-01-02T18:55:10+00:00

Leave A Comment