Les médicaments à ne JAMAIS mettre en pilulier

Un pilulier est un dispositif qui peut s’avérer très utile pour faciliter la prise des médicaments. En effet, grâce à un pilulier, les patients n’ont plus de nombreuses boîtes de traitement à gérer. Les médicaments sont répartis par moment de prise, aux différents moments de la journée. Les piluliers peuvent être préparés soit seul (nous déconseillons cela), soit par une infirmière, soit par votre pharmacien. Par exemple, Captain Pharma peut vous préparer et vous livrer votre pilulier semainier.

Mais attention ! Tous les médicaments ne doivent pas être placés dans le pilulier ! Et il faut faire très attention à bien respecter ces règles, car cela peut provoquer des accidents.

Seules les formes sèches et solides peuvent être intégrées dans les piluliers, à l’exception des éléments suivants.

Les médicaments aux conditions particulières de conservation ou de manipulation

Il s’agit des médicaments qui vont réagir à l’humidité, à l’air, à la lumière. C’est le cas du rabéprazole, un médicament inhibiteur de la pompe à protons très massivement prescrit aux patients.

Les médicaments avec des règles strictes d’utilisation

Il s’agit par exemple des biphosphonates. Ceux-ci doivent être pris 30 minutes avant un repas, et les patientes qui viennent d’en prendre doivent rester en position debout jusqu’au repas. Si ces médicaments se retrouvent mélangés à d’autres comprimés, la personne peut oublier ces règles, qui ne sont pas forcément compatibles avec les autres produits.

biphosphonate fosamax medicament

Les comprimés effervescents

pilulier comprimé effervescent

La raison est simple. Le pilulier est là pour faciliter la prise des médicaments. Lorsque plusieurs médicaments sont dans la même alvéole, il est à la fois risqué et compliqué d’aller récupérer celui à mettre dans un verre d’eau. Les comprimés effervescents doivent donc impérativement être laissés en dehors du pilulier.

Les capsules molles

Les capsules molles sont des formes galéniques en forme de ballon de rugby, souples. Elles ne doivent pas être intégrées dans le pilulier, car leur contenu est liquide. Si la capsule venait à se percer, elle pourrait dégrader l’ensemble des médicaments contenus dans l’alvéole.

Les médicaments à conserver au frigo

Heureusement, les comprimés à conserver au frigo sont assez rares, mais cela peut arriver.

Les AVK

Sintrom, Coumadine, et Previscan ne doivent jamais ête mis en pilulier ! Ils nécessitent un adapatation posologique régulière, et leur marge thérapeutique est étroite. Cela signifie qu’une erreur de dosage peut être grave. Lors de l’ajustement de dose, la personne en charge du pilulier ne doit pas avoir besoin de récupérer les AVK dans le pilulier, au risque d’en oublier et d’administrer par erreur une quantité trop élevée.

Les stupéfiants

pilulier stupefiant

Pour des raisons de sécurité, les stupéfiants ne doivent pas être mis en pilulier.

Les anticancéreux

En raison de leur toxicité élevée, les anticancéreux par voie orale ne doivent pas être mis en pilulier

Les antibiotiques en traitement court

Il vaut mieux éviter d’intégrer les antibiotiques lorsqu’ils sont prescrits pour un traitement de courte durée. En effet, cela perturbe le cycle de préparation des piluliers (dans le cas de préparations automatisées notamment, ou de préparation à l’avance). L’intégration des antibiotiques, à donner le plus souvent rapidement, peut en effet nécessiter de jeter un pilulier déjà préparé.

Ces règles ont été établies par l’ARS de la région PACA, et doivent être suivies très sérieusement. Et si vous avez un doute ou que vous souhaitez nous confier la préparation de votre pilulier, n’hésitez pas à prendre contact avec un pharmacien Captain Pharma.

By |2018-12-12T14:53:05+01:00décembre 12th, 2018|Captain Pharma|

Leave A Comment